Guide pour comprendre la crèche d’entreprise

Guide pour comprendre la crèche d’entreprise

16 juillet 2020 0 Par Jules

Pour chaque parent, il est important d’assurer la sécurité durant la période où ils sont au travail. Pour cela, la crèche d’entreprise représente une excellente alternative.

Ce guide pourra vous aider à mieux comprendre ce type de crèche et à prendre la bonne décision pour votre enfant.

 La définition d’une crèche d’entreprise 

Une creche d’entreprise est différente des crèches classiques. Ces dernières ne reçoivent que les enfants habitant dans la région d’installation de la crèche.

Tandis que la crèche inter-entreprises peut accueillir plusieurs enfants dont les parents sont des employés de la société.

Par conséquent, elle est gérée par une entreprise privée. Le concept a été créé en 2004 suite à un manque de places dans les endroits destinés à l’accueil des enfants en bas âges.

Depuis ce temps, ce type de crèche s’est beaucoup développé. La crèche d’entreprise peut recevoir 15 à 60 enfants selon les dispositions prises par l’entreprise.

Par définition, il s’agit d’une entité qui se charge de l’éveil de l’enfant. Durant les heures de travail des parents, l’enfant sera sous la responsabilité de la crèche.

Ainsi les parents seront sereins tout au long de la journée en sachant que leur enfant est entre de bonnes mains.

C’est également avantageux pour l’entreprise puisqu’elle permet d’instaurer une bonne organisation.

 Les avantages d’une crèche d’entreprise 

La crèche présente des avantages pour les employés, car dans une crèche municipale ils ont moins de chance d’obtenir une place. Nous pouvons même avancer qu’actuellement, il est impossible d’avoir une place dans les crèches classiques à moins d’être réellement tenace.

Dans une creche d’entreprise, les places sont nombreuses, d’autant plus qu’elle est réservée aux enfants des salariés.  Les parents n’auront pas à faire un détour après avoir déposé leur enfant à la crèche et avant d’aller au travail.

En général, la crèche se trouve à proximité de l’entreprise. Là-dessus, nous pouvons confirmer que ce mode de garde facilite bien la tâche de chaque parent salarié.

Pour tout type d’entreprise, la mise en place d’une crèche privée est intéressante pour plusieurs raisons. Elle accentue la bonne image de la société.

Un employeur qui offre à ses salariés la possibilité de placer leur enfant dans une crèche gagne des points.

Il sera beaucoup plus apprécié puisqu’il augmente ainsi la motivation de son personnel. Ces derniers seront moins inquiets et se concentreront davantage sur leur travail.

Par conséquent, ils seront plus productifs.

Les parents qui déposent leur enfant dans ce genre de crèche ont moins de risque de changer de travail en trois ans. Ce mode de garde est aussi efficace, car il permet de faire baisser le taux d’absentéisme. Il existe des crèches qui accueillent d’autres enfants dont les parents ne trouvent pas de nounou libre à la dernière minute.

Le coût d’une crèche d’entreprise 

En général, une crèche est financée par la Caisse d’Allocations Familiales ou CAF ou la Mutualité Sociale Agricole.

Pour une crèche subventionnée par la CAF, le coût sera évalué selon les revenus des parents salariés. Par contre, si l’employeur prend en charge l’ensemble des frais, c’est le gestionnaire de la crèche qui fixera le coût suivant ses modalités.

Mais, en tout cas le coût de la crèche ne serait pas si différent de celui d’une crèche collective. Il est en moyenne estimé à 220 euros par mois.

Chaque salarié qui place son enfant à la crèche aura droit à 2 300 euros de crédit d’impôt annuellement.

Pour l’entreprise, une place dans une crèche vaut entre 10 000 et 17 000 euros chaque année. Une fois que l’aide financière est additionnée, la place peut être à 6000 euros.

L’employé peut également se fier aux micro-crèches. C’est un établissement plus souple et il est financé par la CAF. Il est possible qu’il y en ait une qui soit tout près de chez vous.

Si tel est le cas, vous pouvez vous renseigner pour savoir si l’entreprise dans laquelle vous travaillez a fait la réservation.

Des infos complémentaires sont disponibles ici : https://ff-entreprises-creches.com/

L’inscription à la crèche 

Si vous souhaitez inscrire votre enfant dans ce type de crèche, il faudra vous renseigner auprès de votre responsable avant la prise de congé de maternité.

Ainsi, vous devez lui informer que vous avez besoin de réserver une place pour votre enfant. Il se chargera ensuite de tout et vous fera part des places disponibles.

En fait, dans ce type de système, l’entreprise réserve un quota de places.

Étant employé de l’entreprise, vous avez toutes vos chances d’obtenir une place.